Find our latest Brexit Updates HERE

Comment vous habiller pour vos sorties hivernales

Que vous vous rendiez au bureau ou que vous profitiez d’une belle balade, misez tout sur la superposition.

« Tu n’as pas froid ?! »

Les personnes qui pratiquent le vélo pendant la période hivernale entendent sans cesse cette question.

Alors oui, l’idée de pédaler sous la pluie, la neige ou avec des températures négatives peut sembler absurde mais une sortie en vélo dans le froid peut s’avérer très vivifiante et même agréable si on porte les bons vêtements.

Que vous vous rendiez au bureau ou que vous profitiez d’une belle balade, misez tout sur la superposition. Votre tenue dépendra bien sûr des températures mais nous vous recommandons d’investir dans des pièces essentielles à la garde-robe du cycliste pour profiter pleinement de vos sorties toute l’année.

Voici quelques astuces pour vous habiller en fonction de la météo :


1. Choisissez votre première couche correctement.


Pour la couche de base, évitez le coton car il absorbe la transpiration. Optez pour une pièce près du corps pour vous maintenir au sec. Préférez plutôt la laine, le nylon, le polyester ou l’élasthanne, en haut comme en bas. Emportez avec vous également un haut léger polaire en cas de besoin, pour vous protéger du vent. La superposition est votre alliée !

 

2. Misez sur des vêtements waterproof.


Dans de nombreux pays européens, l’hiver est synonyme de pluie et de neige. Il est donc nécessaire d’investir dans une tenue waterproof. Optez pour des matières respirantes mais qui résistent aussi au vent et à la pluie.


Un manteau ou une veste épaisse vous aidera énormément à vous protéger du froid et vous verrez qu’en pédalant, vos jambes seront facilement réchauffées. Choisissez un pantalon non-isolé qui résiste également au temps humide pour éviter d’être trempé(e) en arrivant au bureau ou en faisant vos courses.




3. Anticipez les averses.


La solution miracle contre les pluies torrentielles ? Il n’y en a pas vraiment... Mais si vous tombez sur un poncho de pluie de bonne qualité, n’hésitez pas une seconde ! S’il est bien aéré et assez lourd pour ne pas s’envoler au vent, il vous protégera bien contre la pluie. Certaines personnes ne jurent que par les capes de pluie car elles protègent le corps de la tête aux pieds mais elles peuvent coûter assez cher. D’autres trouvent qu’elles les font transpirer abondamment et leur donnent un look un peu douteux. En fonction de vos préférences, une veste et un pantalon résistants pourraient bien vous convenir parfaitement.

 

4. Protégez votre tête et votre visage.


Tout comme vos mains et vos pieds, votre tête ne retient pas facilement la chaleur corporelle. Il est donc important d’y remédier. Si vous êtes en mesure de le faire, laissez-vous pousser la barbe ! C’est gratuit et vous permet de garder votre visage au chaud. Sinon, investissez dans une cagoule ou un snood. Ils protégeront votre visage, votre cou et vos oreilles du froid.

 


5. Isolez vos mains et vos pieds.


Rien n’est plus désagréable et douloureux que des mains ou des pieds gelés et mouillés. Optez pour des gants épais, isolés et résistants au vent, et qui vous permettent d’ajuster votre vitesse, saisir vos freins et utiliser votre sonnette facilement. Il est souvent recommandé de choisir un revêtement en silicone pour garantir un bon contact avec les poignées du guidon de votre vélo.


En ce qui concerne les pieds, essayez les couvre-chaussures ou couvre-orteils pour maintenir vos pieds au chaud et empêcher l’eau de pénétrer. Une bonne paire de bottes est aussi une pièce indispensable de la garde-robe d’hiver (même si votre vélo reste à la cave !)

 




6. Protégez vos yeux.


Pour finir, n’oubliez pas vos yeux ! Alors que l’écran solaire vous protège l’été, les protections oculaires hivernales assurent votre sécurité l’hiver. Elles vous protégeront des reflets aveuglants du soleil sur la neige et du vent glacial.

Subscribe and follow along.