Find our latest Brexit Updates HERE

« Le vélo électrique, c’est de la triche. » : 5 raisons qui vous prouvent le contraire

Tout le monde le sait : les vélos électriques sont respectueux de l’environnement, bénéfiques pour la santé et un moyen fun de faire de l’exercice. De nouvelles études démontrent qu’il existe bien plus d’avantages à choisir le vélo électrique.

Parfois, utiliser un vélo électrique est tellement simple que vous pourriez avoir l’impression d’enfreindre les règles sacrées de la pratique du vélo standard.

Vous l’avez sûrement entendu de la part de cyclistes puristes en les dépassant au sommet d’une colline infernale en rentrant chez vous. (Ou plus probablement lu dans des commentaires laissés par des soi-disant sportifs accomplis passant plus de temps sur les réseaux sociaux que sur leur vélo.)

Ne les écoutez pas. Au moins, les utilisateurs de vélo électrique n’ont pas besoin de paniquer en voyant l’aiguille de leur montre tourner plus vite que d’habitude en se rendant au bureau, d’angoisser à l’idée d’attaquer cette colline de l’enfer ou de se préoccuper de leur tenue dégoulinante de transpiration en atteignant leur point d’arrivée.

Mais comme nous sommes une entreprise de vélo électrique et que nous prêchons évidemment des convertis, voici cinq façons de faire taire les récalcitrants, les sceptiques et les opposants pendant les altercations amicales lors de vos sorties.


1. Les vélos électriques permettent de pratiquer une activité physique intense.

Chris Douglas était décidé à faire don de l’un de ses reins mais devait pour cela perdre 20 kg. Son vélo électrique lui a permis non seulement d’atteindre son objectif, mais de le surpasser. Résultat : il a perdu 40 kg depuis sa première sortie en vélo il y a maintenant deux ans. Découvrez son histoire ici.


De nouvelles études prouvent qu’utiliser un vélo électrique offre presque la même intensité d’activité physique qu’un vélo standard.

Comment est-ce possible ? Si vous ne transpirez pas abondamment ou n’êtes pas à deux doigts de la crise cardiaque, on ne peut pas vraiment appeler ça du sport, si ?

Et bien selon plusieurs études, bien sûr que si !

Des chercheurs de l’université Brigham Young ont rassemblé 33 cyclistes amateurs pour réaliser une étude consistant à pédaler pendant 10 km sur des vélos électriques et des vélos standards.

La fréquence cardiaque des cyclistes utilisant des vélos électriques s’élevait à 145 battements par minute, soit seulement 10 battements de moins que celle enregistrée par les cyclistes traditionnels. Ce rythme cardiaque est également reconnu par les professionnels de la santé publique comme si associant à une « activité d’intensité vigoureuse ».

« Les personnes ayant utilisé un vélo électrique enregistraient quand même une fréquence cardiaque élevée et ont apprécié l’expérience », affirme Benjamin Crookston professeur à l’université Brigham Young. « Les vélos électriques vont changer la donne pour les personnes qui ont toujours trouvé la pratique du vélo trop difficile. Ils permettent de rendre cette activité physique accessible à une communauté plus large. »

  

2. Tricher insinuerait que les règles du vélo sont déjà définies.

Nous avons créé une plateforme numérique rassemblant les actualités et évènements culturels de l’univers du vélo électrique, ainsi que d’autres histoires Rad. Baptisée La route panoramique, elle vous propose du contenu autour du vélo électrique visant à vous inspirer et vous responsabiliser.
 


Qu’ils soient enthousiastes du grand air, artistes, ou même rockstars, nos clients ont tendance à tracer leur propre voie.
 

En fin de compte, vous devez choisir le mode de transport qui vous permet de vivre votre vie pleinement. Et sachez que votre décision ne rabaisse en aucun cas la décision d’autres personnes.

 

3. Les vélos traditionnels ne sont pas faits pour tout le monde. Et ce n’est pas grave.

Notre vision du futur ? Un monde où l’efficacité énergétique règne dans les transports et où les modes de transport sont agréables et accessibles à tous. L’accessibilité est une notion clé de notre mission d’entreprise.


Nous avons récemment recueilli le témoignage d’Alden Kent, un cycliste Rad vivant à Okatie en Caroline du Sud aux États-Unis.

Alden a rapporté qu’il avait acquis l’un de nos vélos pour réduire sa fréquence cardiaque de repos afin d’atteindre celle recommandée avant de subir une chirurgie à cœur ouvert. Impressionnant, non ?

Et pourtant, certains cyclistes ne sont toujours pas convaincus et le font savoir !

« Plusieurs personnes ont bien pris le temps de me dire que je trichais en utilisant un vélo doté d’une assistance électrique », a déclaré Alden. « Ce qu’ils ne savent pas c’est que j’ai 70 ans et qu’il y a 7 mois, j’ai subi une intervention chirurgicale à cœur ouvert durant laquelle les docteurs ont remplacé l’une de mes valves cardiaques et en ont réparé une autre. »


Les vélos électriques permettent à des milliers de personnes comme Alden de remettre le pied à la pédale. Cette histoire souligne l’un des meilleurs avantages des vélos électriques : leur accessibilité à tous.


4. Les vélos électriques permettent de prolonger la durée des sorties de leurs utilisateurs.

Les vélos électriques vous donnent les moyens d’aller plus loin. Tous nos vélos électriques sont conçus pour être autonomes pendant 20 à 70 km par charge.


De nombreux cyclistes affirment que le soutien au pédalage leur procure la confiance nécessaire pour profiter d’excursions plus longues (et ce n’est pas peu dire).

Une étude publiée dans la revue Transportation Research Interdisciplinary Perspectives prouve qu’ils ne sont pas les seuls.

Selon les résultats, les niveaux d’activité physique enregistrés par les utilisateurs de vélos électriques et les cyclistes traditionnels étaient similaires. Pourtant, les utilisateurs de vélos électriques pouvaient repousser leurs limites plus facilement en matière de distance. La distance d’une sortie moyenne sur un vélo électrique s’élevait à 9,4 kilomètres, soit 1 kilomètre de plus que la distance parcourue par un cycliste traditionnel.

L’étude a également démontré que les utilisateurs de vélos électriques parcourent beaucoup plus de kilomètres par jour, atteignant une moyenne de 8 kilomètres par rapport aux 5,3 kilomètres parcourus par les cyclistes traditionnels.


5. Ne passez pas à côté du véritable avantage.

 

Non seulement nous avons à cœur de fournir le meilleur service d’assistance produit mais notre équipe d’experts interne est aussi là pour vous accompagner. Elle crée sans cesse de nouveaux outils en ligne afin d’aider les cyclistes à améliorer leurs compétences à suivre les protocoles et celles en matière d’entretien.


Certains cyclistes pourraient être frustrés d’entendre le sifflement des vélos électriques le long des sentiers et passent ainsi à côté d’une vision plus générale.

Les vélos électriques invitent plus de personnes à poser leur derrière sur une selle. Et plus de derrières sur une selle = moins de derrières sur les canapés et dans les voitures !

Tout bénef, non ? Particulièrement quand on sait qu’une voiture émet environ 130 grammes de substances polluantes par kilomètre. Tout le monde y gagne : les vélos électriques jouent un rôle important dans l’amélioration de la qualité de l’air et donc dans la satisfaction de plus de personnes. CQFD.


Pas certain(e) que les vélos électriques soient faits pour vous ? Consultez notre guide pour choisir le vélo électrique qui vous convient.

Subscribe and follow along.